1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à PARIS
  3. Crédit Immobilier : Surprise, Les Taux Remontent En Fin D'Année

Crédit Immobilier : Surprise, Les Taux Remontent En Fin D'Année

Publié le 06/12/2021

Alors qu’ils oscillaient entre baisse et stagnation, les taux sur les crédits immobiliers repartent légèrement à la hausse en ce mois de décembre.

Surprise ! Après deux ans de baisse quasi ininterrompue, les taux repartent légèrement à la hausse depuis deux mois. D’après le courtier Vousfinancer, les banques ont en effet relevé leurs barèmes en moyenne de 0.05 points de pourcentages entre octobre et ce début décembre. Sur 15 ans, les taux proposés sont désormais de 1%, contre 1.15% sur 20 ans et 1.40% sur 25 ans, alors qu’au mois d’octobre 2021 ils tournaient autour de 0,95 % sur 15 ans, 1,10 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans. Même son de cloche du côté de Pretto, qui estime cependant une hausse moins importante avec des taux désormais fixés à 0,89% sur 15 ans, 1,04% sur 20 ans et 1,19% sur 25 ans. Au mois d’octobre, les taux étaient établis à 0,83% sur 15 ans, 0.99% sur 20 ans et 1,15% sur 25 ans chez le service de courtier.

Comment expliquer ces légères remontées ? Plusieurs éléments combinés sont à l’origine des relèvements de barèmes. Après une année de ventes record, la plupart des banques ont tout d’abord atteint leurs objectifs commerciaux et sont naturellement moins enclines à se faire concurrence pour attirer le chaland, observent les courtiers. “L’inflation, corrélée à l’augmentation des taux d’OAT (les titres que les banques empruntent à l’état) sont aussi éléments à prendre en compte, explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. Ce, même si ce dernier élément a légèrement moins d’impact qu’auparavant. “En effet l’abondance de liquidité dans l’économie liée à l’augmentation de l’épargne des particuliers suite à la crise du Covid explique que les banques n’ont plus besoin d’emprunter autant qu’avant auprès de la banque centrale”, poursuit-elle.

Autre explication possible du relèvement des barèmes : les banques anticipent de nouvelles contraintes réglementaires qui pourraient peser sur leurs marges. A compter du 1er janvier 2022, “la résiliation infra-annuelle de l’assurance emprunteur devrait redistribuer les cartes”, abonde Sandrine Allonier. En passe d’être adoptée au Parlement, cette mesure permettra aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance à n’importe quel moment de leur crédit, et ce, sans frais supplémentaires. Un vrai risque pour les banques de voir certains de leurs clients leur échapper sur les contrats d’assurance.... D’où la tentation pour certaines de relever leurs taux de crédit.

Une hausse durable ?

Alors, faut-il s’attendre à une remontée progressive des taux des crédits tout au long de l’année 2022 ? Les courtiers interrogés demeurent prudents. “La grande part des liquidités dans les banques devrait permettre de stabiliser la balance”, explique Sandrine Allonier. Un point de vue pas tout à fait partagé par Pierre Chapon, PDG de Pretto : “au début de l’année 2021, les niveaux de liquidité étaient très élevés, particulièrement grâce à l’épargne cumulée par les particuliers pendant la crise. Cependant, la reprise économique a diminué l’enveloppe des épargnants”, précise le chef d’entreprise. Les deux experts tombent néanmoins d’accord sur le sujet de la compétitivité, qui devrait garantir une stabilité des taux selon eux : “les établissements financiers ont tout intérêt à rester compétitifs pour fidéliser leurs clients, et cela passe par une stabilité des taux”, estime Sandrine Allonier. De son côté, Pierre Chapon souligne que “les banquiers ont fixé des objectifs de production très élevés pour 2022. Ils se basent sur les résultats de 2021 qui représentaient une année exceptionnelle, il y aura donc beaucoup de concurrence, et ainsi, des prix attractifs sur les taux, malgré de légères hausses.”

source : https://www.capital.fr/immobilier/credit-immobilier-surprise-les-taux-remontent-legerement-1421965 

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous